Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contactez-moi

200-jeremie-galland

Jérémie GALLAND
Né le 8 avril 1983 à Villeneuve-Saint-Georges (94)
62 kg / 1,74 m

Si vous souhaitez me joindre, vous pouvez m'envoyer un mail.
Je vous répondrai avec plaisir.

Formation & Palmarès

Clubs amateurs formateurs :
EC Montgeron-Vigneux (site ECMV), US Créteil, CA Mantes-la-Ville, CC Nogent-sur-Oise

Equipes cyclistes Pro :
Auber 93 (2008), BESSON Chaussures-SOJASUN (2009), SAUR-SOJASUN (2010/2012), SOJASUN (2013).

Palmarès :
1er du Gd Prix de PLUMELEC 2009
1er de la 1e étape du Tour du LIMOUSIN 2010
1er des Boucles de la MAYENNE 2010
2e d'une étape des Boucles de la MAYENNE 2011
2e d'une étape de PARIS-CORREZE 2008
2e de la POLYNORMANDE 2010
3e de la Route ADELIE 2008
3e de la 1e étape de PARIS-NICE 2010
3e de la 5e étape du Tour du POITOU-CHARENTE 2009
3e du Grand Prix de PLUMELEC 2011
3e d'une étape du Tour du LUXEMBOURG 2011
4e d'une étape du Tour MEDITERRANEEN 2011
4e du Grand Prix de FOURMIES 2008
4e du Grand Prix de la MARSEILLAISE 2012
4e d'une étape du Tour du HAUT-VAR 2012
4e du Tour du FINISTERE 2012
4e du circuito de GETXO (Espagne) 2012
4e des 2e et 4e étapes du Tour du LIMOUSIN 2012
6e du Tour du LUXEMBOURG 2011
8e du Tour du LIMOUSIN 2012
8e du Tro Bro LEON 2012
9e du Tour de PICARDIE 2011

Mes Partenaires

esp consulting Chaussures:promo-specialized

23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 14:49

Avant dernière manche de la coupe de France, cette course fait souvent office de préparation pour les mondiaux!

Cette année la pluie et le vent s'est mélé à la bagarre pour durcir la course. Les chutes ont également contribuées à la sélection. Malgré une course de mouvement, (nous n'étions plus qu'une quarantaine à un moment donné dans le peloton). La course s'est terminée pratiquement au sprint, seul 2 coureurs sont parvenus à résister au retour du peloton.

J'ai travaillé pour nos sprinteurs dans le final.

 

Repost 0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 08:36

Depuis la semaine qui suivait le Gp de Plouay, Laurent Jalabert m'avais fait part que j' etais dans la préselection française pour le championnat du monde (14 coureurs pour 9 places). Je me suis battu et j'ai essayé de montrer que j'y avais ma place ce week end. Mais malheureusement je ne suis que remplacant, la nouvelle est tombée hier matin.

 Je vais quand même faire le déplacement avec l'équipe de France au cas ou il y aurait un desistement de dernière minute. Ce sera de toute façon une belle experience et je suis content de pouvoir faire parti du groupe France.

 

top.jpg

Repost 0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 08:25

Cette belle course reliait Chaudfontaine à Namur, pour finir en haut de la citabelle. J'y avais de l'ambition... et nous avions décidé que je ne bougerais pas avant la montée finale.

Dans la première échappée, Yannick Talabardon se fait plaisr! La course s'accelère et un gros groupe ressort, nous faisons une erreur car nous n'avons personne dedans. Du coup Anthony Delaplace et Christophe Laborie doivent se sacrifier pour revenir. Au pied de la citadelle tout est groupé!

Je suis resté bien placé toute la course et au moment décisif je me suis retrouvé loin, trop loin. Je ne suis pas content de moi, manque de lucidité, fatigue? Je suis déçu.

 

Jonathan Hivert avec un temps de retard et Julien Simon à la conclusion... Sauf qu'il y avait Gilbert et personne n'as pu le suivre! Jonathan à essayer de suivre l'attaque de Gilbert mais avec un leger temps de retard ce qui lui est fatal, il roule donc pour Julien qui remporte le sprint derrière et prend la seconde place, Guillaume Levarlet est 8ème.

Repost 0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 08:19

6 coureurs à l'avant et l'équipe de Visconti, le champion d'Italie et leader de l'Europe Tour qui prend la course en main.

Tout est à refaire en arrivant sur le circuit final. A 3 tours de l'arrivée j'attaque, comme la veille, et nous sortons à une dizaine, il y a Rony avec moi. Nous ne creusons jamais l'écart et malgré beaucoup d'enthousiasme nous nous faisons reprendre à 8km de l'arrivée.

Le sprint est décousu, il faut prendre la bonne vague... Cyril Lemoine fait 9ème.

Repost 0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 08:12

Cette bellle semi classique lance une nouvelle campagne dans le Nord de la France. Après un début de course rapide ou Jonathan Hivert figurait dans une échappée de 6 coureurs, je suis passé à l'offensive dans la partie vallonnée du final.

Je m'échappe d'abord avec 6 coureurs puis c'est une quinzaine qui revient sur nous. A plus de 20 coureurs devant l'entente n'est pas optimale, j'essaye plusieurs fois de sortir mais les routes larges sur le final ont raison de l'échappée à 5km du but.

C'est donc un sprint massif après les 220km de course, Cyril Lemoine termine 10ème.

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 21:27
Cette epreuve du World Tour se déroulait ce dimanche. Nous étions tous motivés car c'est toujours un gros morceau du calendrier pour nous, qui plus est en Bretagne.
Dans la première échappée figurait Guillaume Levarlet qui se fera reprendre à l'amorce du dernier tour.
Comme la plupart des courses de ce niveau, l'intensité augmente petit à petit, c'est "le rouleau compresseur"comme on dit!
Avec ses 257km la selection se fait à l'usure. Tout se joue généralement dans la dernière côte: Ty Marec. J'avais prévu d'essayer de suivre les meilleurs dont notamment Philippe Gilbert qui était là pour la victoire.
Finalement c'est à 5 que nous partons: Bole, Gerrans, Rojas, Leukemans et moi même. Mais l'entente n'est pas bonne, seul Bole ira au bout, nous nous faisons reprendre pendant le sprint, je termine 12ème.
L'année dernière nous étions repris à 2km, cette année à 500m, l'année prochaine sera la bonne!!!
 
Classement:
1 32 BOLE Grega LAM SLO 6:32:40.
 
2 123 GERRANS Simon SKY AUS
 
3 211 VOECKLER Thomas EUC FRA
 
4 14 HUSHOVD Thor GRM NOR
 
5 133 NIZZOLO Giacomo LEO ITA
 
6 23 GERARD Arnaud FDJ FRA
 
7 65 ROJAS GIL Jose Joaquin MOV ESP
 
8 171 BEPPU Fumiyuki RSH JPN
 
9 228 SIMON Julien SAU FRA
 
10 21 OFFREDO Yoann FDJ FRA
 
11 165 MARCATO Marco VCD ITA
 
12 223 GALLAND Jérémie SAU FRA
 
public-copie-1.JPG
 
 
Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:42

J. Galland : "Il faudra suivre les meilleurs"


posté par Yohann Lossouarn le 27/08/2011 à 19h27


 

GallandAprès avoir achevé son premier Tour de France Jérémie Galland entend bien continuer d’en profiter. Déjà bien en vue au Tour du Limousin où il n'est pas passé pas loin de la victoire à plusieurs reprises en prenant deux huitième place ainsi qu’une troisième position sur la troisième étape, Galland monte encore en puissance. 21ème l’an passé après s’être échappé dans le dernier tour le pensionnaire de Saur-Sojasun explique à Cyclism’Actu qu’il veut encore mieux faire cette année.


Bonjour Jérémie, comment avez-vous préparé le GP de Plouay ?


Le Tour de France terminé j’ai enchainé avec la Polynormande puis j’ai fait une petite coupure afin de me reposer. J’ai ensuite repris avec le Tour du Limousin la semaine dernière où j’ai fait quelques bonnes places.


Et pour ce qui est de l’entrainement ?


Je n’ai pas fait un entrainement spécial pour la distance de Plouay mais par contre avant le Limousin j’ai roulé en montagne en faisant pas mal de cols pour accumuler beaucoup de dénivelé. Après le Tour du Limousin où il a fait très chaud j’ai fait une semaine plutôt classique afin d’avoir de garder des ressources pour ce dimanche.


Comment l’équipe sera-t-elle formée demain ?


On ne sait pas encore vraiment avant la réunion de demain matin. Ce que l’on sait c’est que Plouay est une course qui se joue dans le ou les derniers tours et il faudra donc des coureurs capable d’accompagner les meilleurs à ces moments-là, dans les dernières bosses. Ou alors des coureurs qui peuvent faire une place dans le sprint final si jamais cela se jouait ainsi. Moi je peux tenter de faire les deux mais je ne sais pas encore à quoi je me tiendrais.


Voyez-vous course comme l’année dernière ou bien plus ouverte ?


Tout le monde s’attend à ce que Gilbert attaque dans Ty Marrec lors du dernier tour. Ce que l’on ne sait pas c’est si quelqu’un pourra le suivre lorsqu’il attaquera. Mais je pense que de ce fait la course devrait être plus propice à une échappée que l’année dernière ou des équipes avaient fait le choix d’attendre afin de placer leur sprinteur dans le final.


Si l’attaque de Gilbert fait peur, pouvez-vous tenter de sortir plus tôt ?


Je ne pense pas que l’on puisse gagner en partant dès le départ en tout cas. Je n’ai pas le souvenir que cela ait déjà fonctionné ici. C’est souvent dans la dernière bosse que cela se joue et c’est donc là qu’il faudra essayer de le suivre.


Donc vous joueriez plutôt en puncheur qu’en sprinteur ?


GallandC’est ce que j’avais fait l’an passé. Nous étions une petite dizaine à être sortis mais on s’était fait reprendre à 2 kilomètres de l’arrivée. J’avais réussis à suivre les meilleurs et l’on n’avait pas été loin de réussir à faire la décision. Donc pourquoi ne pas retenter ça cette année.



Il y a 248 kilomètres au programme, comment ça passe pour vous ?


Une course longue ça ne me désavantage pas. Mais c’est une course World Tour et nous allons donc courir contre des cyclistes qui ont l’habitude de faire ce kilométrage en course, c’est plus difficile. Cependant j’ai fait le Tour de France et cela m’avantage par rapport à l’année dernière.


En quoi avoir fait le Tour de France te favorise-t-il ?


J’ai pris de la caisse sur ce Tour, j’ai pris de la force aussi. Je pense que j’aurais plus l’impression que l’an passé d’être dans les mêmes conditions que les autres coureurs qui ont fait le Tour avant de venir sur ces courses comme Plouay en Aout. Et c'est une bonne chose.

 Photos: Sirotti



En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-gp-plouay-j-galland-il-faudra-suivre-les-meilleurs-18698.html#ixzz1WXyqDbZw

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:40

Galland et Simon, un duo qui a du punch



C’est un duo sur lequel Saur-Sojasun peut compter sur les courses d’un jour. Jérémie Galland, Julien Simon. L’an dernier, au Grand Prix de Plouay, un groupe de dix coureurs se détachait dans Ty-Marrec. Ils étaient tous les deux dedans. Douze mois plus tard, c’est à dire dimanche, au même endroit, la sélection se fait. C’est le dernier tour. Et les coéquipiers discutent. « J’ai dit que je ne voulais pas attendre le sprint, que je voulais suivre, confie Jérémie Galland à Velochrono. Il m’a dit la même chose. » « On s’est suivis roue en roue, raconte Julien Simon. Et en haut, en se retournant, on a vu qu’on était sept ou huit. C’est parti à droite, Jérémie y va. On aurait pu être à deux devant. Mais l’an dernier, on avait fait le coup à deux et on s’était un peu ratés. Parfois, être à deux dans un groupe, c’est plus dur. Donc, je fais cassure. J’avais alors tous les gros derrière moi, qui se sont regardés. J’ai pu contrer les attaques. »

 

À Plouay, quand tu n’es pas bien placé aux cinq kilomètres, c’est mort.
Finalement, c’est trop juste. Grega Bole s’isole en tête et gagne. Le peloton est ramené par l’offensive de Thomas Voeckler et c’est la deuxième place qui se joue au sprint. « Lui va faire neuvième, moi douzième : on se complète », résume Galland, qui a fait la course qu’il attendait : « Pour moi, ce n’est pas une surprise. J’espérais faire un résultat. Je savais que je marchais bien au Limousin, donc je m’attendais à être bien. Avoir fait le Tour de France, ça m’a permis d’avoir plus de puissance. Je n’ai pas fait un super Tour, j’étais malade pratiquement depuis le début, donc je n’ai pas vraiment pu m’exprimer. Mais les efforts et le fait d’avoir terminé, tout cela m’a apporté. Ça fait du bien de pouvoir montrer que quand ça va bien, je suis capable de faire de belles choses. »

 

« Je savais qu’il y avait Philippe Gilbert et je voulais voir ce que ça donnait, enchaîne Galland. Essayer de le suivre quand il allait attaquer. Quand il est là ? Ça court de la même façon. Seulement, tout le monde l’a surveillé dans la dernière bosse. Alors que d’habitude plusieurs coureurs attaquent. » « Philippe Gilbert a attaqué une ou deux fois. Je pense qu’il n’était pas extra », témoigne Simon, qui l’a eu plus d’une fois dans sa roue. Avant d’inverser les rôles : une fois dans la descente, il a pu se faufiler jusqu’à gagner le sillage du champion du monde Thor Hushovd : « A cet endroit, je voyais bien ce qu’il se passait. J’avais fait un premier sprint pour rester placé quand le peloton nous a avalés, puis un second au kilomètre pour me mettre dans les dix. J’ai attendu et ça a lancé dans la cuvette. » Beaucoup de coureurs étaient alors déjà out pour les places. Ce qui a ouvert les portes du top 10. « À Plouay, quand tu n’es pas bien placé aux cinq kilomètres, c’est mort. » (Photo Laurie Beylier)

Se distinguer à nouveau à Namur, en attendant 2012 ?

On a fait Liège et le Tour de France cette année, j’espère que d’autres belles épreuves viendront s’ajouter.
Julien Simon adore Plouay : « C’est une course qui me convient. En plus, c’est en Bretagne. Un jour, j’aimerais bien faire un podium. Dommage qu’ils ne fassent pas l’arrivée dans la bosse… Plouay, c’est une course que j’ai en tête dès que l’on parle du programme en début de saison. » Car le Breton, s’il n’exclue pas un jour de tenter sa chance sur des épreuves par étapes d’une semaine type Circuit de la Sarthe, est un homme de courses d’un jour. Et il aimerait bien développer son bagage : « Ce serait bien que l’on participe plus souvent pour progresser. Je me suis dit, à la fin de Plouay : c’est vrai que l’on n’a pas encore fait 250 kilomètres à ce niveau là. À l’avenir, j’espère que ce sera possible. Certes, il faut aussi que l’on ait des recrues pour cela. Alors l’an prochain, pourquoi pas passer un petit palier. Pas faire toutes les World Tour, faut pas rêver… Mais on a fait Liège et le Tour de France cette année, j’espère que d’autres belles épreuves viendront s’ajouter. » (Photo Laurent Brun)

 

En attendant, il disputera le Tour du Doubs, puis Paris-Bruxelles et le Grand Prix de Wallonie, deux épreuves où il retrouvera Jérémie Galland, qui reviendra alors d’une semaine d’entraînement dans le sud de la France. À Namur, Simon terminait quatrième l’an passé. « C’est une course que je connais bien, dit-il. On verra… » Galland y pense aussi : « L’arrivée en haut de la Citadelle, ça peut me convenir. »

Par Alexandre Philippon- Mardi 30 août 2011 - 11:45


Lire la suite sur Velochrono.fr - http://www.velochrono.fr/actu/2011/galland-et-simon-un-duo-qui-a-du-punch/#ixzz1WXxykwmg

Repost 0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:10
     
Repost 0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 10:37

Encore une fois nous avons été offensif sur ce tour du Limousin mais ça n'a pas payé! C'est d'abord Cyril Lemoine qui a pris l'échappée du jour puis Cyril Bessy qui a tenté sa chance à l'approche du dernier tour mais tout est rentré dans l'ordre. L'étape se joue donc au sprint, avec comme tout les ans, une arrivée sélective à Limoges. Avec Julien Simon nous avions convenu qu'il fallait attaquer! Ce qu'il fait à la flamme rouge. Quand il se fait reprendre je profite de l'ouverture pour jouer mon va-tout.

Je pars aux 600m, je fais un bon petit trou... mais à 200m de la ligne je commence à trouver le temps long! Derrière c'est Tony Gallopin qui sprint pour Dumoulin... je me fais avaller par le peloton à 20m de la ligne.

 

J'y ai cru, ce n'est pas passez loin mais je ne regrette rien!

Je termine 8ème et 13ème au général.

 

Classement de l'étape:

1 47 LADAGNOUS Matthieu FDJ 4h39'12''
2 35 KOCJAN Jure TT1 à 0''
3 15 LEUKEMANS Björn VCD ''
4 63 DUMOULIN Samuel COF ''
5 4 * KADRI Blel ALM ''
6 107 * PICHON Laurent BSC ''
7 43 FEDRIGO Pierrick FDJ ''
8 82 GALLAND Jérémie SAU ''
9 122 COMMEYNE Davy LAN ''
10 121 DE WAELE Bert LAN '' 

 

Classement général:

1 15 LEUKEMANS Björn VCD 18h21'48''
2 47 LADAGNOUS Matthieu FDJ à 07''
3 106 GUILLOU Florian BSC à 13''
4 65 * GALLOPIN Tony COF à 18''
5 71 * DEGAND Thomas VWA à 24''
6 35 KOCJAN Jure TT1 à 25''
7 41 GESLIN Anthony FDJ à 26''
8 46 * ROUX Anthony FDJ ''
9 1 * CHEREL Mikael ALM à 27''
10 21 ARASHIRO Yukiya EUC à 30''
11 31 BODROGI Laszlo TT1 ''
12 45 GUESDON Frédéric FDJ ''
13 82 GALLAND Jérémie SAU à 31''

Repost 0