Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contactez-moi

200-jeremie-galland

Jérémie GALLAND
Né le 8 avril 1983 à Villeneuve-Saint-Georges (94)
62 kg / 1,74 m

Si vous souhaitez me joindre, vous pouvez m'envoyer un mail.
Je vous répondrai avec plaisir.

Formation & Palmarès

Clubs amateurs formateurs :
EC Montgeron-Vigneux (site ECMV), US Créteil, CA Mantes-la-Ville, CC Nogent-sur-Oise

Equipes cyclistes Pro :
Auber 93 (2008), BESSON Chaussures-SOJASUN (2009), SAUR-SOJASUN (2010/2012), SOJASUN (2013).

Palmarès :
1er du Gd Prix de PLUMELEC 2009
1er de la 1e étape du Tour du LIMOUSIN 2010
1er des Boucles de la MAYENNE 2010
2e d'une étape des Boucles de la MAYENNE 2011
2e d'une étape de PARIS-CORREZE 2008
2e de la POLYNORMANDE 2010
3e de la Route ADELIE 2008
3e de la 1e étape de PARIS-NICE 2010
3e de la 5e étape du Tour du POITOU-CHARENTE 2009
3e du Grand Prix de PLUMELEC 2011
3e d'une étape du Tour du LUXEMBOURG 2011
4e d'une étape du Tour MEDITERRANEEN 2011
4e du Grand Prix de FOURMIES 2008
4e du Grand Prix de la MARSEILLAISE 2012
4e d'une étape du Tour du HAUT-VAR 2012
4e du Tour du FINISTERE 2012
4e du circuito de GETXO (Espagne) 2012
4e des 2e et 4e étapes du Tour du LIMOUSIN 2012
6e du Tour du LUXEMBOURG 2011
8e du Tour du LIMOUSIN 2012
8e du Tro Bro LEON 2012
9e du Tour de PICARDIE 2011

Mes Partenaires

esp consulting Chaussures:promo-specialized

30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:40

Galland et Simon, un duo qui a du punch



C’est un duo sur lequel Saur-Sojasun peut compter sur les courses d’un jour. Jérémie Galland, Julien Simon. L’an dernier, au Grand Prix de Plouay, un groupe de dix coureurs se détachait dans Ty-Marrec. Ils étaient tous les deux dedans. Douze mois plus tard, c’est à dire dimanche, au même endroit, la sélection se fait. C’est le dernier tour. Et les coéquipiers discutent. « J’ai dit que je ne voulais pas attendre le sprint, que je voulais suivre, confie Jérémie Galland à Velochrono. Il m’a dit la même chose. » « On s’est suivis roue en roue, raconte Julien Simon. Et en haut, en se retournant, on a vu qu’on était sept ou huit. C’est parti à droite, Jérémie y va. On aurait pu être à deux devant. Mais l’an dernier, on avait fait le coup à deux et on s’était un peu ratés. Parfois, être à deux dans un groupe, c’est plus dur. Donc, je fais cassure. J’avais alors tous les gros derrière moi, qui se sont regardés. J’ai pu contrer les attaques. »

 

À Plouay, quand tu n’es pas bien placé aux cinq kilomètres, c’est mort.
Finalement, c’est trop juste. Grega Bole s’isole en tête et gagne. Le peloton est ramené par l’offensive de Thomas Voeckler et c’est la deuxième place qui se joue au sprint. « Lui va faire neuvième, moi douzième : on se complète », résume Galland, qui a fait la course qu’il attendait : « Pour moi, ce n’est pas une surprise. J’espérais faire un résultat. Je savais que je marchais bien au Limousin, donc je m’attendais à être bien. Avoir fait le Tour de France, ça m’a permis d’avoir plus de puissance. Je n’ai pas fait un super Tour, j’étais malade pratiquement depuis le début, donc je n’ai pas vraiment pu m’exprimer. Mais les efforts et le fait d’avoir terminé, tout cela m’a apporté. Ça fait du bien de pouvoir montrer que quand ça va bien, je suis capable de faire de belles choses. »

 

« Je savais qu’il y avait Philippe Gilbert et je voulais voir ce que ça donnait, enchaîne Galland. Essayer de le suivre quand il allait attaquer. Quand il est là ? Ça court de la même façon. Seulement, tout le monde l’a surveillé dans la dernière bosse. Alors que d’habitude plusieurs coureurs attaquent. » « Philippe Gilbert a attaqué une ou deux fois. Je pense qu’il n’était pas extra », témoigne Simon, qui l’a eu plus d’une fois dans sa roue. Avant d’inverser les rôles : une fois dans la descente, il a pu se faufiler jusqu’à gagner le sillage du champion du monde Thor Hushovd : « A cet endroit, je voyais bien ce qu’il se passait. J’avais fait un premier sprint pour rester placé quand le peloton nous a avalés, puis un second au kilomètre pour me mettre dans les dix. J’ai attendu et ça a lancé dans la cuvette. » Beaucoup de coureurs étaient alors déjà out pour les places. Ce qui a ouvert les portes du top 10. « À Plouay, quand tu n’es pas bien placé aux cinq kilomètres, c’est mort. » (Photo Laurie Beylier)

Se distinguer à nouveau à Namur, en attendant 2012 ?

On a fait Liège et le Tour de France cette année, j’espère que d’autres belles épreuves viendront s’ajouter.
Julien Simon adore Plouay : « C’est une course qui me convient. En plus, c’est en Bretagne. Un jour, j’aimerais bien faire un podium. Dommage qu’ils ne fassent pas l’arrivée dans la bosse… Plouay, c’est une course que j’ai en tête dès que l’on parle du programme en début de saison. » Car le Breton, s’il n’exclue pas un jour de tenter sa chance sur des épreuves par étapes d’une semaine type Circuit de la Sarthe, est un homme de courses d’un jour. Et il aimerait bien développer son bagage : « Ce serait bien que l’on participe plus souvent pour progresser. Je me suis dit, à la fin de Plouay : c’est vrai que l’on n’a pas encore fait 250 kilomètres à ce niveau là. À l’avenir, j’espère que ce sera possible. Certes, il faut aussi que l’on ait des recrues pour cela. Alors l’an prochain, pourquoi pas passer un petit palier. Pas faire toutes les World Tour, faut pas rêver… Mais on a fait Liège et le Tour de France cette année, j’espère que d’autres belles épreuves viendront s’ajouter. » (Photo Laurent Brun)

 

En attendant, il disputera le Tour du Doubs, puis Paris-Bruxelles et le Grand Prix de Wallonie, deux épreuves où il retrouvera Jérémie Galland, qui reviendra alors d’une semaine d’entraînement dans le sud de la France. À Namur, Simon terminait quatrième l’an passé. « C’est une course que je connais bien, dit-il. On verra… » Galland y pense aussi : « L’arrivée en haut de la Citadelle, ça peut me convenir. »

Par Alexandre Philippon- Mardi 30 août 2011 - 11:45


Lire la suite sur Velochrono.fr - http://www.velochrono.fr/actu/2011/galland-et-simon-un-duo-qui-a-du-punch/#ixzz1WXxykwmg

Partager cet article

Repost 0

commentaires