Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contactez-moi

200-jeremie-galland

Jérémie GALLAND
Né le 8 avril 1983 à Villeneuve-Saint-Georges (94)
62 kg / 1,74 m

Si vous souhaitez me joindre, vous pouvez m'envoyer un mail.
Je vous répondrai avec plaisir.

Formation & Palmarès

Clubs amateurs formateurs :
EC Montgeron-Vigneux (site ECMV), US Créteil, CA Mantes-la-Ville, CC Nogent-sur-Oise

Equipes cyclistes Pro :
Auber 93 (2008), BESSON Chaussures-SOJASUN (2009), SAUR-SOJASUN (2010/2012), SOJASUN (2013).

Palmarès :
1er du Gd Prix de PLUMELEC 2009
1er de la 1e étape du Tour du LIMOUSIN 2010
1er des Boucles de la MAYENNE 2010
2e d'une étape des Boucles de la MAYENNE 2011
2e d'une étape de PARIS-CORREZE 2008
2e de la POLYNORMANDE 2010
3e de la Route ADELIE 2008
3e de la 1e étape de PARIS-NICE 2010
3e de la 5e étape du Tour du POITOU-CHARENTE 2009
3e du Grand Prix de PLUMELEC 2011
3e d'une étape du Tour du LUXEMBOURG 2011
4e d'une étape du Tour MEDITERRANEEN 2011
4e du Grand Prix de FOURMIES 2008
4e du Grand Prix de la MARSEILLAISE 2012
4e d'une étape du Tour du HAUT-VAR 2012
4e du Tour du FINISTERE 2012
4e du circuito de GETXO (Espagne) 2012
4e des 2e et 4e étapes du Tour du LIMOUSIN 2012
6e du Tour du LUXEMBOURG 2011
8e du Tour du LIMOUSIN 2012
8e du Tro Bro LEON 2012
9e du Tour de PICARDIE 2011

Mes Partenaires

esp consulting Chaussures:promo-specialized

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 12:52
Article publié sur Cyclismag le 02/09/2008


Jérémie Galland : « Marre de faire des places ! »

Posté le Mardi 02 septembre 2008 @ 20:11:04
 

Depuis le début de l'année, Jérémie Galland a terminé à 19 reprises dans un top 10. Le coureur d’Auber 93 espère, enfin, en cette fin de saison ouvrir son compteur de victoire. Et rejoindre l’an prochain une équipe plus huppée.





Propos recueillis par Thomas Djezzane

Cyclismag : Quels sont tes objectifs pour la fin de saison ?
Jérémie Galland : Je veux enfin gagner une course. Je suis satisfait de ma saison. J’ai fait pas mal de places mais il me manque juste une victoire. Et puis je souhaite trouver une équipe de niveau supérieur, car je pense avoir montré ce que je valais sur les courses du calendrier français.

« PAS ASSEZ CONFIANCE EN MOI »

Qu’est ce qu’il te manque pour en décrocher une ?
Il me manque deux choses. Il me faudrait tout d’abord davantage de confiance en moi. Puis il me faudrait un peu plus d’opportunisme. Je veux gagner mais en même temps je ne veux pas me louper.

Comme sur Paris-Corrèze…
Oui, je termine deuxième derrière Lloyd Mondory. Ce jour-là, je commets une erreur de braquet dans le sprint. Il y avait un virage à 150 mètres et juste après ce virage je descends une dent, et il me manque un peu de vélocité. Sans cette erreur je ne sais pas ce qui serait arrivé.

Tu as quatre deuxièmes places à ton compteur…
Oui et c’est frustrant. Comme je l’ai dit, j’attends toujours une victoire. Par exemple, j’ai obtenu des secondes places où je me voyais gagner. J’en ai marre de faire des places… Je veux gagner ! Faire 4ème, 5ème c’est bien mais ce n’est pas une victoire.

« UN COUREUR PASSE-PARTOUT »

A quoi attribues-tu ta régularité (*) sur la Coupe de France ?
Je pense que je suis régulier sur les Coupes de France, car je suis un coureur passe partout. Je suis assez rapide au sprint et j’aime bien quand un parcours est difficile, avec quelques petites bosses. Les manches de Coupes de France sont les mêmes chaque année. Elles se courent d’une certaine façon donc l’expérience est importante tout comme les stratégies.

Est-ce que tu te surprends cette année ?
Non car j’ai eu une progression constante. Je savais que je passais bien les côtes. En revanche, je ne pensais pas rivaliser avec les meilleurs sur les courses françaises. J’ai fait un bon début de saison mais en mai-juin j’avais besoin de récupérer. En juillet je me suis bien entraîné. J’ai fait un stage en montagne pour revenir en forme et préparer la fin de saison.

Il te reste encore quelques Coupes de France pour briller…
Oui, le Tour de Vendée est une course qui peut me convenir. L’année dernière sur Paris- Bourges, j’avais été bien quand ça avait bagarré. Au niveau des Coupes de France, j’aime bien la Polynormande, et je pense que le GP de Plumelec correspond à mes qualités.

« QUELQUES CONTACTS POUR L’AN PROCHAIN »

Depuis le début de saison, ton rôle a-t-il évolué dans l’équipe ?
Dans l’équipe nous avons tous notre carte à jouer. Si un de nous est en forme il a la possibilité de s’exprimer. Sur les Coupes de France, nous visons avant tout le classement par équipes. Mais selon le type de courses, nous avons des coureurs qui sont protégés. Si c’est un sprint, c’est les coureurs qui vont vite etc.….

Tes performances ne doivent pas passer inaperçues auprès des autres équipes…
Oui j’ai des contacts avec des équipes françaises et étrangères. Mais je ne préfère pas donner des noms. J’aimerai bien trouver une équipe de niveau supérieur, comme je le disais.

(*) Sur les manches de Coupe de France, Jérémie Galland a terminé 5ème du Grand Prix de Rennes, 14ème du Tour du Finistère, 13ème du Trophée des Grimpeurs, 13ème de la Polynormande, 16ème de Paris-Camembert, 19ème du Tro Bro Leon et 9ème de la classique de l’Indre.

Discutez-en sur notre forum

Photo : Jérémie Galland court après une victoire
Crédit : Régis Garnier - www.velofotopro.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cacoche2lux 06/09/2008 12:09

A force de travail et de sérieux,victoires et réussites arriveront forcément!!!Bravo pour cette belle saison...qui n'est d'ailleurs pas encore cloturée!!!